4 clés pour obtenir un mindset de conquérant
5 (100%) 1 vote

4 clés pour obtenir un mindset de conquérant

Ce que vous allez découvrir

Lors de ce premier épisode, nous allons vous parler du mindset du conquérant. L’état d’esprit nécessaire pour réussir votre projet, votre entreprise ou encore votre association sans but lucratif.

Les 4 clés qui vous permettront de dépasser l’inaction, la peur de l’argent, l’incapacité à garder le focus et le doute qui peut s’installer à chaque étape de votre projet de coeur.

 

Acte 1
Nous sommes en 2014. Comme nombreux d’entre nous face à l’incompréhension de notre job, j’étais frustré, en colère, désabusé par la situation.  J’avais plusieurs solutions devant moi. Je mets un double coup de boule au chef, au responsable qui n’a à mon sens plus aucune crédibilité.  Je m’enferme dans ma coquille et je prie pour que cela passe.
OU pourquoi ne pas faire un méga burn-out à me prendre la tête avec la structure dans lequel je travaille et qui est en total désaccord avec mes valeurs. Je suis perdu. Je ne m’y retrouve plus. Je me noie dans mes plaintes. Je discute avec une collègue compatissante durant 1h en voulant changer le système. Et là boum.  Voici notre première étape. La prise de conscience que ma vie a un brol (un truc) qui cloche.
Les signes
Au-delà des symptômes physiques et mentaux, je démarre ma soif d’apprendre autre chose. Je trouve des vidéos qui parlent de l’entreprenariat.
Amazon devient mon ami. J’ai plus de livres que je n’ai de temps pour les lire. YouTube m’offre le monde. Je me mets à rêver à créer mon métier. Juste non?
Quelques questions pour vous aider.
  • Etes-vous capable de vous construire positivement dans votre structure actuelle ou pas? Attention franchise obligatoire avec vous-même.
  • Avez-vous la liberté nécessaire pour faire votre job avec plaisir?
  • Que recherchez-vous réellement dans votre job? Sortez-moi trois mots, trois valeurs indispensables.
  • Avez-vous en compte premium chez Amazon et des tas de livres dans votre liste de souhait? Robbins, Myazaky,…
Oser faire son bilan.
Posez-vous la question. La question qui tue. Pourquoi êtes-vous sur cette planète? Quelle est votre mission de vie?
Vous ne trouvez pas. Direction votre meilleure librairie, Simon Sinek, votre why.
Acte 2
Mettons directement les pieds dans le plat. Parlons de fric, d’oseille, de blé, de cash. Parlons d’argent. C’est une vraie question de mindset que l’on ne met pas assez en avant. J’ai la chance de connaître deux experts dans le domaine. Christian Junod et Didier Reiter. Le premier est un ancien banquier suisse, le second était un gestionnaire grand compte chez ING. Ils ont donc tous les deux travailler dans des grandes banques. Didier signait des chèques jusqu’à 100 millions! Truc de grand malade. Et pourtant, ils ont tous les deux quitté leur emploi pour créer leur entreprise. EN décalage avec leurs valeurs. Ils s’étaient perdus en route. Christian Junod apporte maintenant son expérience pour apprendre à vivre sereinement avec l’argent. Sujet bien trop tabou. Didier Reiter, développe une approche de la gestion du patrimoine innovante, éthique et transparente. Vous allez en  entendre bientôt parler. Je le sais. C’est un partenaire (nous n’avons pas de client dans notre entreprise) avec qui je travaille depuis plusieurs mois.
Ils m’ont apporté une meilleure compréhension de ce petit bout de papier qui dirige notre monde. Les présentations sont faites. On commence. Go to the point. Attention je sens l’ours en moi remonté. Je vais vous challenger à mort.
Etes-vous prêt à ne rien gagner pendant un certain temps en bossant pourtant 5x plus qu’avant? Avez-vous 6 mois de salaire de côté? Pouvez-vous vous permettre de lâcher votre job? Je ne parle que d’argent ici! Rien d’autre. Pourquoi? Et bien parce que c’est le premier frein à lever pour le foutre dans le casier des fausses excuses pour continuer sa vie sans étincelle, sa belle vie de merde.
Faites vos comptes. Prenons mon exemple. Je viens du monde de l’éducation. 20 ans exactement. Enseignant, directeur d’école, formateur pour la Belgique francophone, plus de 1300 personnes formées durant les 4 dernières années de ma carrière. Un salaire de 2800 euros net. 182 jours de travail par an. Oui, je sais vu sous cet angle. Ça à l’air top. Croyez-moi. Si c’était si chouette. Il y aurait plus d’enseignants et moins de burn-out dans ce secteur. Bref autre podcast si cela vous intéresse. Mettez-moi un commentaire.
Restons focus. je décide de changer de vie. Je ne vis pas chez mes parents. Je suis papa de deux enfants. Nous vivons avec ma femme dans une maison à crédit sur 25 ans. Budget crédit 1500 euros. Besoin de notre couple: 3000 euros minimums par mois comprenant facture, assurance, nourriture… C’est un choix. Certaines personnes ne comprendront pas. It’s ok. Comme dirait François Lemay.
Bref, vous vous reconnaitrez peut-être là-dedans. Quel que soit le montant d’ailleurs. Le train de vie s’adapte au salaire. Qui que ce soit faisant ce changement vivra les mêmes peurs et craintes.
 Et croyez-moi, décidez de passer à mi-temps. Sans salaire complémentaire. Perdre la moitié est un vrai défi. La vie prend aussi une autre saveur. On fait attention. On va à l’essentiel. On ne cherche pas à acheter le dernier gadget. On exploite au maximum ce que nous avons. Toutes les petites économies sont les bienvenues. Les vélos la moto, tout est vendu. Sans regret. Enfin si un. Seul regret, notre vie sociale en a pris un coup. Nos amis sont compréhensifs. Nous savons que c’est passager. On préfère une sortie avec les enfants qu’une sortie avec une babysitteuse. C’est nous. On a besoin de notre petite meute.
Il faut prendre vraiment conscience de cette tension qui va apparaître. Apprendre à vivre avec l’argent en harmonie, à l’aimer, à l’accepter dans sa bonne position. Dans son juste équilibre. Certains n’aimeront pas ce que je dis. Dites-vous pourquoi? Et surtout comment se débarrasser de ces croyances limitantes ? Je vous donne deux livres qui m’ont aidé ainsi que le lien vers le site de Christi  an. Il fait des formations en ligne régulièrement et anime des ateliers partout en francophonie. Il y a aussi le livre de Warren Buffet (dédicace à Didier).
Acte 3
Créer son personal branding vs produit/service à vendre
Je vous ferai un podcast sur l’itinéraire de notre marque. Par où elle est passée. Vous verrez. On ne trouve pas ça en utilisant Canva.com.
Acte 4
Croire en ses rêves. Croire en soi. Croire en son idée. Oui oui. Je sais. Au début ça à l’air bullshit. Ça ressemble à de la bouillie pour enfant. On te prémâche le truc pour que ton cerveau l’intègre. Pourtant c’est tout aussi important que les 3 premiers sinon le plus important.

About David L'ours

No Comments

Be the first to start a conversation