Et si je vous disais qu’en respirant de manière consciente:

-On améliore le sommeil,

-On permet une perte de poids

-On réduit la tension artérielle.

-On se sent moins stressé, détendu. 

Je me suis dès lors intéressée à ce phénomène. On parle de cohérence cardiaque aussi, utilisée par l’armée de l’air pour aider les pilotes de chasse à maitriser leur stress.

Ce que j’ai appris pendant mes cours, si tu respires mal, cela équivaut à se couper de cet apport de force que dispense la vie. Cela conduit à l’engourdissement, l’immobilisme qui engendre le mal-être. La respiration permet d’oxygéner notre sang lors de l’inspiration et de transporter le gaz carbonique, les toxines, les déchets énergétiques en expirant. Donc c’est quand même hyper important de bien savoir respirer! Pourquoi on n’apprend pas à respirer à l’école?

Lorsque vous respirez en pleine conscience, vous occupez votre corps et lâchez votre tête, votre mental.

Nous vivons dans un monde où tout est urgent, moi-même je suis hallucinée de voir des urgences qui n’en sont pas. Un contrat à faire signer par exemple, un jour en plus ou deux, qu’est-ce que ça va changer? J’ai une question imparable lorsqu’on m’appelle au boulot, « Appelle moi c’est urgent », je réponds quelqu’un est mort? J’avoue ça crée toujours une surprise chez mon interlocuteur.

J’aimerais simplement faire comprendre que rien n’est urgent, il suffit de s’organiser. Courir comme une poule sans tête comme ça tout le temps, ça va nous rendre malade. Parfois le stress me rattrape. C’est à ce moment-là que la respiration en pleine conscience prend tout son sens. Vous allez ressentir après l’exercice un soulagement, un bien-être. Les idées sont plus claires et elle sont triées par ordre d’importance. J’ai même mon imagination qui reprend le relai. Les tensions s’évanouissent et je me sens plus calme, reposée.

Voici mes 4 types de respirations :

  1. La respiration profonde,
  2. Le soupir,
  3. La respiration méditative
  4. La cohérence cardiaque 

La respiration profonde

La respiration profonde consiste à inspirer l’air dans nos poumons, on commence par le bas des poumons le ventre se gonfle ensuite le milieu la cage thoracique se dilate et le haut les épaules reculent, elle correspond au chargement de l’énergie. On va retenir cette air dans nos poumons, c’est l’énergétisation, la distribution de l’énergie. Ensuite on expire l’air usé c’est la purification, le nettoyage des énergies usées. Dernière phase rétention vide, on intègre tout ça. Bienfaits, vous aller ressentir un bien-être certain après cette exercice. L’énergie, on peut aussi l’appeler le Prana, l’air pour nous.

Le soupir

Le soupir consiste à préparer un grand soupir en inspirant amplement levez les épaules au maximum puis soupirez librement par la bouche, lâchez tout. Appréciez la détente obtenue et renouvelez 3 fois. Bienfaits cela peut aider à profiter d’une pause, d’une relaxation express lors d’un travail intellectuel. Cela peut aussi apporter un abandon des crispations involontaires ou volontaires tels, la fatigue, le stress, émotion malvenue. Il aide à un recentrage paisible.

La respiration méditative

La respiration méditative, on inspire pendant qu’on imagine son voyage chamanique, on est avec son animal totem on traverse une forêt au printemps, il y a plein de fleurs sur les arbres ensuite on retient son souffle, on se laisse envahir par la lumière de l’été qui traverse les arbres remplis de fruits. Expirez en se délestant de charges négatives, on voit les feuilles tomber des arbres et le chemin est jonché de feuilles multicolores c’est l’automne. On retient son souffle en s’installant près d’un arbre au sol au calme lors d’une belle journée d’hiver. Bienfaits, bien-être immédiat, recentrage, on calme le mental on est plus concentré plus créatif.

La cohérence cardiaque

J’ai gardé la cohérence cardiaque pour la fin, c’est très facile à faire. Tout d’abord les bienfaits: Diminution du stress, du vieillissement, de l’hypertension. On augmente les défenses humanitaires, les ondes alpha qui favorise la mémoire, l’apprentissage, la communication. Bref toute une série de bienfaits.

Comment ça marche?

Je ne vais pas rentrer dans les détails. Pour faire simple c’est un système d’équilibre du système nerveux autonomes (système non volontaire). Il est composé de 2 sous systèmes:le sympathique et le parasympathique. Le sympathique c’est celui qui déclenche les actions lors de la fuite, accélération cardiaque, respiratoire… Le parasympathique l’inverse, favorise la récupération, la relaxation, le repos… Il y a un équilibre entre les deux, par l’inspiration qui stimule le sympathique et par l’expiration qui stimule le parasympathique.

En pratique?

3 fois par jour, 6 respirations par minute et 5 minutes pour obtenir des résultats. Les effets bénéfiques ne durent que 3 à 6 heures d’où 3 fois par jour. Il y a de chouettes applications: Pranayama par exemple. Si vous faites un exercice de respiration tous les jours en pleine conscience, vous allez apprécier rapidement les bienfaits sur votre vie, votre travail, votre santé. Je le fais tous les jours avant une méditation et j’avoue je suis beaucoup plus calme.

Cet article vous a-t-il intéressé ? Avez-vous des questions ?

La Louve

2 réponses

  1. Merci pour ces bons conseils… car effectivement on se fait bouffer par le stress quotidien de la vie !
    Je vais tester la cohérence cardiaque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.