Blog

Un podcast décapant 100% belge.
Eh oui, je n’ai pas changé de nationalité.
18h00
J’ai déjà dépassé les 2 premiers épisodes. Chiffre fatidique apparemment. Ensuite ce sera 7, 12 ou 32. Combien? Je n’en sais rien du tout. Sachez que pour le moment en tout cas, et bien je n’arrête pas.
Parlons peu parlons bien. Parlons des 4 sources essentielles pour produire de l’énergie.
Pour ceux qui ne le savent pas, derrière le chaman digital se cache un couple Kathleen et David. Nous développons des solutions All in One pour les entreprises de type TPE, PME ou entrepreneur qui décident d’utiliser le monde digital pour développer leurs offres.
La louve et l’ours.  Nous voulons apporter une vision beaucoup plus globale de l’humain dans le monde digital.
Nous avons donc développé notre blog, un podcast et bientôt une chaine Youtube. Le podcast est sur iTunes, Spotify, Google podcast…
Chaque semaine un podcast et une infographie sur le sujet de l’entrepreneuriat, du monde digital ou du monde sauvage (celui des humains)

Pourquoi vous parlez des 4 sources essentielles pour produire de l’énergie?

Depuis que nous travaillons à la digitalisation des entreprises, TPE, PME et solo-entrepreneur, nous remarquons à quel point la réussite du projet passera par la capacité humaine à se mettre dans l’action. Celle-ci demande bcp de l’énergie pour permettre ce changement que demande le monde digital dans lequel nous vivons.

Il nous a semblé intéressant d’apporter une lumière sur la façon d’augmenter notre énergie vitale. Yoda parle de la Force.

Maître Yoda enseigne à Luke ce qu’est la Force et comment l’utiliser.

– CONCENTRE TOI

– Nous ne pouvons plus le récupérer

– quelles certitudes as-tu ! Avec toi rien n’est jamais possible…

– non ! pas différent, juste différent dans ton esprit. Tu dois désapprendre tout ce que tu as appris !

– Très bien, je vais essayer

– NON ! N’ESSAIE PAS ! FAIS LE ! OU NE LE FAIS PAS MAIS IL N’Y A PAS D »ESSAI

– Mon alliée est la Force et de toutes mes alliées la plus puissante. La vie l’a créée, l’a fait grandir. Son énergie nous entoure et nous rend libres. Nous sommes des êtres illuminés, pas une simple matière brute.

Tu dois sentir la Force autour de toi, entre toi, moi, l’arbre, la roche, partout, elle est même entre le sol et le vaisseau

– c’est impossible ………………. je n’arrive pas à y croire

– VOILA POURQUOI TU ECHOUES

Alors embarqué dans cette épisode où vous allez devenir ce « Jedi » capable de maitriser votre force: VOTRE ENERGIE.

Quand nous retraçons notre année 2018, nous nous rendons compte que chaque victoire dans notre entreprise est le fruit d’une constante, une action répétée.
Lors de nos rencontres avec nos partenaires, nous sommes de grands consommateurs d’énergie. La création de contenu, les brainstorming, les deadlines, les « tuiles » dans le planing… Vous connaissez probablement cela. En fin d’année, nous avons ressenti un gros coup de fatigue. Notre énergie était très basse. Il était temps de recharger les batteries. « Ok! » vous allez me dire. Comment fait-on?
Voici le résumé de ce podcast n°4
L’énergie provient de 4 sources. Elles sont connues depuis la nuit des temps. On les retrouve sur la roue de la médecine de nos ancêtres. Elles vous permettent d’augmenter l’ensemble de votre énergie vitale.
  1. la source physique
  2. la source mentale
  3. la source émotionnelle
  4. la source spirituelle

On les découvre dans la roue de la médecine (regarder l’infographie). Ce sont nos fondamentaux. Pourtant on découvre des livres en anglais et en français sur le sujet. Ceux-ci écrit par des contemporains. Quand je lis les commentaires sur Amazon par exemple, je suis assez stupéfait de découvrir que pour certains c’est une révolution. C’est incroyable.

Pourtant c’est là sous nos yeux depuis tellement longtemps…

1. LA SOURCE PHYSIQUE

Les défis de notre monde moderne sont énormes. Consommer de l’énergie en puisant dans la source physique revient à prendre le temps de se nourrir correctement, de faire du sport et de bien dormir. Ce sont, d’ailleurs, les 3 clés pour les sportifs de haut niveau. Devenir « fitness ». Avoir une condition physique juste bonne ne suffit pas. Elle doit être excellente.

En 2016, je réalisais ma première compétition de crossfit. A côté de cela, j’exerçais le difficile métier de directeur d’école. Des centaines d’élèves et donc le double en terme de parents, sans compter l’équipe de 23 personnes à gérer. Les charges mentales et émotionnelles étaient énormes. Le sport était devenue ma source où je puisais mon énergie. Malheureusement, à ne pas améliorer les 3 autres, j’ai fini par me blesser grièvement au dos.

Quand vous augmentez l’apport provenant d’une unique source, vous contribuez à augmenter en effet l’énergie globale. Malheureusement, si vous ne faites pas d’effort pour enrayer la perte d’énergie sur les autres plans, vous finissez par ne plus pouvoir compenser. Le déséquilibre s’installe avec, comme résultat, des blessures ou des maladies comme le burnout, la dépression…

2. LA SOURCE MENTALE

Le savoir est à porter de clics. Il est là, présent, autour de nous. Infini. Nous n’arrêtons pas de réfléchir, de nous poser des questions. Ce petit hamster qui tourne sans cesse dans sa roue au milieu de notre cerveau. Vous le connaissez? Moi oui.

Avec le développement, sans cesse, du monde digital, nous finissons par devoir développer des compétences très spécifiques pour maitriser ce tsunami d’informations. La veille numérique est un excellent outil au service de la gestion de cette res-source.

Dans ce monde en perpétuelle mutation, la formation en ligne et en présentiel est devenue un enjeu majeur pour nous tous. Nous devons nous former pour avoir une meilleure perception est indispensable. Elle participera à un équilibre énergétique absolument indispensable.

Développer les compétences du XXIe siècle comme l’empathie, le travail en équipe, la créativité  ou encore la résilience vous permettront d’augmenter votre énergie vitale.

Seules conditions: Apprendre à développer des outils et des techniques pour favoriser la mémoire et la concentration. Oser essayer.

3. LA SOURCE EMOTIONNELLE

La plus exploitée avec la source mentale. Ce qui n’est pas étonnant. Le monde économique en abuse depuis des dizaines d’années. Le monde audiovisuel, tous les médias, sociaux y compris, utilisent vos émotions pour essayer de capter votre attention. Dans un monde qui va vite, qui ne cesse de changer, qui est incertain, il est évident que nous allons manquer de cette res-source.

Je suis ce que l’on appelle un hypersensible, un zèbre, un HP ou que sais-je encore comme nom. J’aime bien le dernier, HP, pour handicap potentiel. C’est un handicap. Cela l’a été durant de nombreuses années. Maintenant, le vent a tourné. La roue, oserais-je dire? Il a apporté à notre société l’envie de plus de sens, plus d’authenticité. L’espace privé et professionnel se confond de plus en plus. Il faut donc apprendre à maitriser cette source émotionnelle. Lui donner de quoi grandir.

Je travaille beaucoup mon intuition. Vous avez bien lu. Je n’ai pas mis « avec ». Il est ici question de lui faire confiance. D’oser se détacher de son mental, pour aller vers le sud, la terre de nos émotions. Combien de fois allez-vous encore oublier de l’écouter? Elle est une source inépuisable d’énergie. Et d’aide à la prise de décisions.

Depuis plus d’un an, nous ne regardons quasi jamais plus la télévision. Elle n’apporte que de l’épuisement émotionnel. Elle provoque ce sentiment d’un monde qui va mourir. Alors bien sûr il va mourir. Comme toutes choses vivantes sur cette planète, c’est le cycle de la vie. Simplement. En évacuant cette télévision, nous avons décidé de choisir des activités qui nous font plaisir. Nous regardons des séries que nous choisissons. Des documentaires qui nous intéressent. Nous faisons des choix conscients. Y compris avec nos enfants. Avoir le choix est une liberté énorme que nous avons oubliée trop souvent de prendre. Pourtant, elle va vous apporter un état d’esprit positif qui va nourrir cette troisième source.

Nous prenons le temps d’apprécier le moment présent. Faire des choix qui amènent du plaisir. Cela engendrera un état d’esprit positif.

4. LA SOURCE SPIRITUELLE

La spiritualité. Outch quel vilain mot! Je ne pourrais pas vous compter le nombre de gestes non verbaux quand nous parlons de ce sujet. Pourtant, je ne parle pas de religion. Je vous parle de vos croyances, de vos valeurs et de vos idéaux.

Etes-vous capable de déterminer votre essentiel? Quelle est la chose la plus importante dans votre vie? Un mot?

Vous l’avez? Alors, passez le reste de votre vie à vous diriger vers votre essentiel. Simon Sinek appelle cela le « Why ». D’autres vont vous parler de mission de vie. En bout de course, on s’en fiche complètement. L’important est de le trouver.

Pourquoi faudrait-il le trouver David?

En déterminant votre essentiel, vous donnez du sens à votre vie. Vous vous donnez le droit aussi de dire « non » à tout ce qui ne va pas vers votre mission de vie, votre « why ».

Quand on travaille en équipe, on collabore. On se rend vite compte que nous avons des valeurs communes ou pas. De celles-ci vont dépendre la réussite ou non d’un projet, d’une entreprise. Cette source d’énergie est donc essentielle. Ne pas travailler avec des valeurs communes dans une société par exemple aura un impact très négatif sur les résultats. C’est une source de perte énergétique immense.

Prenez le temps de rejoindre la route vers l’Est, elle vous amènera beaucoup d’énergie vitale. 

L’équilibre est à ce prix 😉

 

Si je vous disais que c’est possible de vendre et même d’apprécier ce moment. Pourtant beaucoup de gens ont du mal à se vendre. Proposer ses services et ses produits est souvent une souffrance pour beaucoup d’entre nous. Certains vous diront que vendre « C’est tout un art, ça s’apprend ». D’autres vous diront qu’ils ne sont pas doués. Certains ont l’impression de faire la p***! Différents sentiments souvent si négatifs. Vous vous reconnaissez?

Nous sommes tous des vendeurs incroyables. Il suffit juste de quelques outils. Voici déjà quelques clés pour vous en convaincre.

Pourquoi détestez-vous vendre? Et si vendre était fun!

Les 3 clés pour apprendre à vendre avec plaisir

Pensées et croyances limitantes? On pense souvent aux vendeurs de voitures ou d’aspirateurs.

Ils sont mauvais! Ils veulent nous arnaquer! On ne veut surtout pas être assimilé à eux.

Whaaaaaaou des mots assez difficiles surtout quand les gens vendent quelque chose que certaines personnes attentent sincèrement. Vous par exemple vous avez tous un super produit/service que des gens ont besoin. Croyez-vous en vous? Est-ce que vous sentez cette envie de propulser votre offre? Vous êtes pourtant sûr de vous et de ce que vous allez proposer. Ne soyez pas égoïste, pensez à ceux que vous allez aider. Et si vous n’êtes pas à l’aise avec la vente, on peut toujours s’informer sur quelques outils, techniques.

La solution la plus simple pour vous: 

Oui à la vente mais à la vente avec votre style. On ne vous demande pas de devenir un représentant commercial formaté. Juste d’être vous avec votre passion du métier. Croire en soi et en son produit, font de vous le meilleur vendeur. Car vous allez communiquer votre enthousiasme, vos valeurs, votre unicité et surtout vos solutions aux problèmes des gens.

N’hésitez pas à partager si vous êtes d’accord avec moi.

Clé n°1: Se connaitre

« Connais toi toi même » Socrate.

Voici la boussole du chaman digital. Un mélange des nombreux outils que nous avons utilisés depuis plus de 15 ans. On cible vos comportements et vos motivations. Le but est d’apprendre comment vous communiquez. Nous utilisons ici les profils 4colors comme test pour démarrer.

Il y a 4 couleurs dont une dominante en général. Nous sommes composées des 4 couleurs mais à des proportions différentes. Nous trouvons le rouge, le jaune, le vert et le bleu. Attention nous ne parlons pas de cataloguer une personne dans une couleur, nous sommes les 4 couleurs avec une dominante en général!

 

On en retire 3 types de profil: un naturel (vous), un adapté à l’environnement (des situations, des personnes) et votre style opposé (situations difficiles ou profils plus compliqués pour vous).

Il est intéressant de voir les variantes entre le profil naturel et adapté. Quant au style opposé, voici quelques astuces pour vous épargner une perte d’énergie.

« Pour réussir, il est nécessaire de descendre profondément en soi » Voltaire.

Il est parfois nécessaire de prendre de la hauteur sur qui nous sommes et comment nous interagissons avec l’environnement qui nous entoure.

On a tous eu des échanges qui se passent mal! Que s’est-il passé? Vous aviez tout préparé pourtant!

Et si je vous disais que nous pouvons désamorcer toutes les situations en apprenant à reconnaître les gens avec qui nous communiquons!

Prenons mon exemple, je suis avec une dominance de bleu. J’aime l’organisation, le rangement, les graphiques et les chiffres. Je rencontre un profil à dominante « verte » qui lui est plus sur le relationnel, le besoin d’installer de la confiance, d’être en harmonie. De première abord, si je néglige son profil, je vais naturellement lui parler de chiffres et  de statistiques de façon très structurée.

Voici mon argumentaire pour justifier la nécessité qu’il a de digitaliser une partie de son offre:

  • Ses concurrents sont déjà sur le net. Graphique pour appuyer mes dires.
  • Ils lui mangent une part de son chiffre d’affaire de x %.
  • Le processus de digitalisation va lui permettre de lui faciliter la vie. Gain de temps de X h par semaine.

En réalité, je l’ai déjà perdu. N’ayant pas écouté son profil, je n’ai pas capté son attention. Il avait besoin d’entendre d’abord parler de relation humaine. Il avait besoin d’émotions. Pour gagner sa confiance, j’aurais dû comprendre ses besoins personnels, ses problèmes, ses frustrations, lui poser des questions.  Il est nécessaire de se brancher sur le même canal que l’autre.

Voici l’astuce la + importante dans la vente: laissez parler votre interlocuteur.

En réalité je ne parle pas plus de 20% du temps que j’ai à ma disposition.

Clé n°2: Observer votre interlocuteur

Reconnaître les personnes devant nous.

En seulement quelques secondes on peut se faire une idée sur les motivations, les attitudes de votre interlocuteurs.

Prenons la personne avec une dominance de jaune. Elle est très sociable, sympathique et elle communique facilement ses émotions. Je présume que vous avez déjà une personne en tête. Ses motivations sont d’avoir de bonnes relations avec ses collègues et amis. Elle aime travailler dans un environnement positif avec une machine de café par exemple. Elle pourra pendant sa pause rencontrer d’autres personnes et parler.

Il est donc simple de voir la couleur dominante d’une personne rien qu’en regardant sa communication, son environnement. C’est passionnant.

Voici un petit exercice pour vous en rendre compte.

Clé N°3: Vendre avec votre style

Depuis 15 ans dans le métier, j’utilise de nombreuses techniques dont les profils de personnalité DISC (proche de 4colors). Il en existe plusieurs autres Insight, MBTI, Process com…

Je combine

  • les techniques de vente classique,
  • préparation d’une visite,
  • planification de 2-3 objectifs SMART (Spécifique, mesurable, ajustable, réaliste, dans le temps) en fonction des besoins.
  • je termine par un compte rendu après la visite.

Mon but est de très vite identifier quelle type de personnalité j’ai en face de moi. Rien qu’en regardant l’environnement (bureau, décoration,…) on peut très vite avoir une idée. Je laisse aussi ma personnalité s’adapter naturellement, j’aime que le contact soit authentique. Avec le temps mon profil adapté a commencé à disparaitre au profit du naturel. Ça me permet de moins m’épuiser et de passer un très bon moment.

Pour des personnes avec le profil opposé donc compliqué pour moi, j’ai mes astuces (voir tableau en haut). 

Aujourd’hui, j’accompagne des personnes ayant des difficultés à se vendre ou désireuse de mieux se connaitre. C’est marrant comme certaines situations personnelles sont mieux comprises. On peut aussi améliorer certains échanges tout simplement en modifiant nos comportements ou encore notre communication à un moment clé.

J’apprends comment chaque couleur réagit en fonction de ses peurs, de son stress modéré à sévère et comment réagir pour calmer la situation.

Bref c’est passionnant. Vous devenez plus empathique aussi. Mieux observer et connaitre l’autre vous donneront toutes les clés pour une meilleure communication.

Vendre deviendra un plaisir car vous serez mieux préparer à vos rencontres.

Nous appliquons pour chaque couleur dominante (Rouge, jaune, vert et bleu) une communication spécifique sur les différents supports: sur son site, sur les réseaux sociaux,… Communiquer dans la langue de tout le monde pour toucher tout le monde! C’est un outil puissant.

Donc pour vendre il est important de se connaitre, de connaitre l’autre et de vendre avec son style.

Intéressé? Laissez-nous un message. Nous pouvons réaliser le test pour vous et votre équipe.

Il existe différent type de tests: recrutement, élite sportive, professionnel, golf et personnel.

Demandez un test de profil de personnalité chez nous et on se fera une joie de l’analyser avec vous.

Belle journée

Le podcast pour les entrepreneurs, les dirigeants et les responsables d’association qui veulent plus de visibilité, pus du business grâce au numérique.

Un podcast décapant 100% belge.
Interdit aux personnes sensibles!
7h03
Vous revenez d’un voyage au Québec. Vous avez la tête bien dans le cul, comme on dit.
Le décalage horaire vous a mis KO. Pour tenir, vous êtes à votre 2 ème café.
Le premier est resté oublier derrière vous pendant que vous dormiez sur les toilettes.
L’oreille gauche siffle encore de l’excellente isolation acoustique des avions de la Belgian Airlines.
Et là, vous vous dites:  « Pourquoi suis-je parti si loin pour me former. » Merde!
Parlons peu parlons bien. Parlons du « Pourquoi la formation est-elle un produit pour votre entreprise en 2019? »
Pour ceux qui ne le savent pas, derrière le chaman digital se cache Kathleen, ma femme, qui écrit le blog et moi, David, qui enregistre le podcast.
La louve et l’ours.  Nous sommes sur iTunes Spotify, Google podcast….
Chaque semaine un podcast et une infographie pour le résumé sur notre site  www.lechamandigital.com/

Pourquoi vais-je vous parler de formation?

Depuis toujours, j’ai eu une relation « je t’aime/je te déteste » avec l’école.
La façon d’apprendre à l’école ne me convenait pas. Très rebelle, j’ai toujours pensé que l’on pouvait changer l’école.
Non pas à petite échelle, mais au niveau global. J’ai donc pris le chemin de l’école durant 20 ans. On dit que je suis têtu!
J’ai essayé de bousculer le système. Enseignant, puis directeur pour devenir formateur d’enseignants.
J’ai formé plus de 1200 personnes sur les 3 dernières années de ma première vie professionnelle.
Jusqu’à 27 membres du personnel et plus de 1000 parents à gérer.
Pourtant j’ai échoué. Comme de très nombreux passionnés d’ailleurs. Le système m’a détruit, broyé, massacré!
Trop de combats en interne, trop de divergence d’opinions , trop de tout.
Je me suis alors choisi pour ne pas sombrer dans une dépression profonde. Moi, 2m04, 120 kilos détruit par l’École. J’ai mis un genou à terre.
Jusqu’au jour où j’ai créé mon entreprise avec ma femme. Au début en voulant effacer mon passé encore trop douloureux.
Je ne me suis pas orienté vers la formation. Petit à petit, le temps soignant les blessures.
J’ai décidé d’attaquer le système autrement.
De l’ubériser. Après tout, je suis libre dans ma boite. Je fais ce que je veux.
Oh je ne suis pas le seul. Aussi incroyable que cela puisse paraitre, il n’y a que le système scolaire qui ne le voit pas.
Comme les chauffeurs de taxi avant l’arrivée de Uber. Ils étaient les rois.
Et puis boum! Le client en a eu marre. Il a choisi un sytème plus performant, plus pratique avec un service à la clientèle qui va jusqu’à évaluer le service et le client.
Une révolution. Vous ne voyez pas ce qui arrive?
UDEMY, TUTO.COM, ELEPHORM, KOKOROE. Toutes ses plateformes n’ont de cesse de progresser.
Les formateurs sont évalués sur leur niveau pédagogique, sur leur capacité à transmettre leurs savoirs, savoirs-faire voire leur savoirs-être.
Pour le moment la vidéo, l’audio ou les jeux (type quizz) sont omniprésents.
Bientôt la réalité virtuelle, l’intelligence artificielle… Un mélange sous le modèle du blended learning (hybridation de la formation en ligne et en présentiel). A cela s’ajoute maintenant le mouvement des infopreneurs. Des personnes qui vendent leurs compétences tout en améliorant véritablement leur condition financière.
Je reviens du Québec. Nous étions plus de 20 entrepreneurs du web. Certains vendent pour des millions d’euros tout en changeant le monde. Vous ne le croyez pas. C’est OK.
Je vous laisserai le découvrir par vous même.
Malheureusement si vous êtes entrepreneurs, dirigeants ou responsables d’association, vous allez louper cette nouvelle économie. Le potentiel commercial est énorme. Former votre personnel en interne par des internes. Former vos clients pour gagner du temps au SAV et fournir un vrai service premium. Ou tout simplement vendre vos compétences à la planète entière.
Là vous allez me dire que c’est l’école, l’université et les institutions qui vont se charger de cela. Oui. Vous avez raison. Et non vous avez tort… ils n’en sont tout simplement plus capables. Ils ont loupé le train. Vous en doutez. Le monde a accéléré et l’école ne peut plus suivre. Vous en doutez? OK?
Et si nous écoutions ensemble ceci.
C’est la piste audio d’une vidéo YouTube de la chaine ROUGEVERTBLEU. Guillaume m’a autorisé à la diffuser. Ecouter jusqu’au bout c’est édifiant.
Idriss ADERKANE dit dans son nouveau livre « L’âge de la connaissance »
« Comme la connerie, notre connaissance est infinie. Tout le contraire de notre système actuel fondé sur les hydrocarbures, dont la source finira inexorablement par se tarir. Ainsi, l’économie de la connaissance nous assure un développement durable. Une révolution !
Nelson Mandela a dit  « L’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde. »
Dans un monde est VUCA. Volatile, incertain, complexe et ambigu. Nos repères bougent très vite. L’école a loupé le virage. Elle ne prépare plus nos jeunes au monde des adultes.
Comment pourrait-elle construire les adultes de demain quand les enseignants vivent encore au 20 ème siècle et forment nos jeunes aux matières du 19 ème siècle?

Les compétences mentionnées dans tous les référentiels (rapport OCE):

  • collaboration,
  • communication,
  • compétences liées aux technologies de l’information et des communications (TIC),
  • habiletés sociales et culturelles, citoyenneté.

Les compétences identifiées dans la majorité des référentiels :

  • créativité
  • pensée critique,
  • résolution de problèmes,
  • capacité de développer des produits de qualité et productivité.
Où se trouve l’apprentissage de l’empathie, de l’intelligence émotionnelle, ou apprenons-nous la flexibilité? Comment se construire une culture générale quand vous apprenez des notions que nous trouvons simplement par mot clé sur Google?
J’y vois là une formidable opportunité économique que de nombreux entrepreneurs ont bien compris!
Ecrivain, formateur, infopreneur, formateur, coach, thérapeute, menuisier, plomber, musicien, passionnés de café, de thé, de permaculture… Tous ont la possibilité de vendre leurs compétences, leurs savoirs.
Cela va même plus loin! Connaissez-vous
– Cheikh Ay N’daw et son école Sufi School où il apprend au Sénégal en éveillant les consciences de ceux qui travaille cette terre pour que l’homme évolue en parallèle avec l’évolution de la société.
– La Khan Academy dont l’histoire est juste géniale. Allez je vous la raconte rapidement.
Se former pour former les autres. Vendre ses compétences, son savoir. Avoir un vrai impact sur des milliers de gens et améliorer l’humanité.
L’argent au service d’une économie de la connaissance.
Il faut de l’argent pour faire bouger le monde. Pour acheter les forets qui protègent nos derniers grands singes. Il faut de l’argent pour développer la production d’énergie verte. Pour créer son espace de permaculture. Allons vers cette économie de la connaissance. Changeons le modèle. Avec ou sans l’école.
C’est une vraie opportunité pour vous, votre entreprise et l’humanité. Formez-vous. Formez les autres. ET développer un nouveau modèle d’affaires.
C’était David pour le chaman digital. Si ce podcast vous a plus n’hésitez pas à mettre 5 étoiles et un commentaire. Retrouvez-nous sur Facebook/instagram et Linkedin le chaman digital. Et surtout n’oubliez pas de la partager
Matériel utilisé: Micro Blue Yeti, logiciel Audition, Macbook pro 13 » 2014
Musique utilisée sur Artlis.io

Ce que vous allez découvrir

Lors de ce premier épisode, nous allons vous parler du mindset du conquérant. L’état d’esprit nécessaire pour réussir votre projet, votre entreprise ou encore votre association sans but lucratif.

Les 4 clés qui vous permettront de dépasser l’inaction, la peur de l’argent, l’incapacité à garder le focus et le doute qui peut s’installer à chaque étape de votre projet de coeur.

 

Acte 1
Nous sommes en 2014. Comme nombreux d’entre nous face à l’incompréhension de notre job, j’étais frustré, en colère, désabusé par la situation.  J’avais plusieurs solutions devant moi. Je mets un double coup de boule au chef, au responsable qui n’a à mon sens plus aucune crédibilité.  Je m’enferme dans ma coquille et je prie pour que cela passe.
OU pourquoi ne pas faire un méga burn-out à me prendre la tête avec la structure dans lequel je travaille et qui est en total désaccord avec mes valeurs. Je suis perdu. Je ne m’y retrouve plus. Je me noie dans mes plaintes. Je discute avec une collègue compatissante durant 1h en voulant changer le système. Et là boum.  Voici notre première étape. La prise de conscience que ma vie a un brol (un truc) qui cloche.
Les signes
Au-delà des symptômes physiques et mentaux, je démarre ma soif d’apprendre autre chose. Je trouve des vidéos qui parlent de l’entreprenariat.
Amazon devient mon ami. J’ai plus de livres que je n’ai de temps pour les lire. YouTube m’offre le monde. Je me mets à rêver à créer mon métier. Juste non?
Quelques questions pour vous aider.
  • Etes-vous capable de vous construire positivement dans votre structure actuelle ou pas? Attention franchise obligatoire avec vous-même.
  • Avez-vous la liberté nécessaire pour faire votre job avec plaisir?
  • Que recherchez-vous réellement dans votre job? Sortez-moi trois mots, trois valeurs indispensables.
  • Avez-vous en compte premium chez Amazon et des tas de livres dans votre liste de souhait? Robbins, Myazaky,…
Oser faire son bilan.
Posez-vous la question. La question qui tue. Pourquoi êtes-vous sur cette planète? Quelle est votre mission de vie?
Vous ne trouvez pas. Direction votre meilleure librairie, Simon Sinek, votre why.
Acte 2
Mettons directement les pieds dans le plat. Parlons de fric, d’oseille, de blé, de cash. Parlons d’argent. C’est une vraie question de mindset que l’on ne met pas assez en avant. J’ai la chance de connaître deux experts dans le domaine. Christian Junod et Didier Reiter. Le premier est un ancien banquier suisse, le second était un gestionnaire grand compte chez ING. Ils ont donc tous les deux travailler dans des grandes banques. Didier signait des chèques jusqu’à 100 millions! Truc de grand malade. Et pourtant, ils ont tous les deux quitté leur emploi pour créer leur entreprise. EN décalage avec leurs valeurs. Ils s’étaient perdus en route. Christian Junod apporte maintenant son expérience pour apprendre à vivre sereinement avec l’argent. Sujet bien trop tabou. Didier Reiter, développe une approche de la gestion du patrimoine innovante, éthique et transparente. Vous allez en  entendre bientôt parler. Je le sais. C’est un partenaire (nous n’avons pas de client dans notre entreprise) avec qui je travaille depuis plusieurs mois.
Ils m’ont apporté une meilleure compréhension de ce petit bout de papier qui dirige notre monde. Les présentations sont faites. On commence. Go to the point. Attention je sens l’ours en moi remonté. Je vais vous challenger à mort.
Etes-vous prêt à ne rien gagner pendant un certain temps en bossant pourtant 5x plus qu’avant? Avez-vous 6 mois de salaire de côté? Pouvez-vous vous permettre de lâcher votre job? Je ne parle que d’argent ici! Rien d’autre. Pourquoi? Et bien parce que c’est le premier frein à lever pour le foutre dans le casier des fausses excuses pour continuer sa vie sans étincelle, sa belle vie de merde.
Faites vos comptes. Prenons mon exemple. Je viens du monde de l’éducation. 20 ans exactement. Enseignant, directeur d’école, formateur pour la Belgique francophone, plus de 1300 personnes formées durant les 4 dernières années de ma carrière. Un salaire de 2800 euros net. 182 jours de travail par an. Oui, je sais vu sous cet angle. Ça à l’air top. Croyez-moi. Si c’était si chouette. Il y aurait plus d’enseignants et moins de burn-out dans ce secteur. Bref autre podcast si cela vous intéresse. Mettez-moi un commentaire.
Restons focus. je décide de changer de vie. Je ne vis pas chez mes parents. Je suis papa de deux enfants. Nous vivons avec ma femme dans une maison à crédit sur 25 ans. Budget crédit 1500 euros. Besoin de notre couple: 3000 euros minimums par mois comprenant facture, assurance, nourriture… C’est un choix. Certaines personnes ne comprendront pas. It’s ok. Comme dirait François Lemay.
Bref, vous vous reconnaitrez peut-être là-dedans. Quel que soit le montant d’ailleurs. Le train de vie s’adapte au salaire. Qui que ce soit faisant ce changement vivra les mêmes peurs et craintes.
 Et croyez-moi, décidez de passer à mi-temps. Sans salaire complémentaire. Perdre la moitié est un vrai défi. La vie prend aussi une autre saveur. On fait attention. On va à l’essentiel. On ne cherche pas à acheter le dernier gadget. On exploite au maximum ce que nous avons. Toutes les petites économies sont les bienvenues. Les vélos la moto, tout est vendu. Sans regret. Enfin si un. Seul regret, notre vie sociale en a pris un coup. Nos amis sont compréhensifs. Nous savons que c’est passager. On préfère une sortie avec les enfants qu’une sortie avec une babysitteuse. C’est nous. On a besoin de notre petite meute.
Il faut prendre vraiment conscience de cette tension qui va apparaître. Apprendre à vivre avec l’argent en harmonie, à l’aimer, à l’accepter dans sa bonne position. Dans son juste équilibre. Certains n’aimeront pas ce que je dis. Dites-vous pourquoi? Et surtout comment se débarrasser de ces croyances limitantes ? Je vous donne deux livres qui m’ont aidé ainsi que le lien vers le site de Christi  an. Il fait des formations en ligne régulièrement et anime des ateliers partout en francophonie. Il y a aussi le livre de Warren Buffet (dédicace à Didier).
Acte 3
Créer son personal branding vs produit/service à vendre
Je vous ferai un podcast sur l’itinéraire de notre marque. Par où elle est passée. Vous verrez. On ne trouve pas ça en utilisant Canva.com.
Acte 4
Croire en ses rêves. Croire en soi. Croire en son idée. Oui oui. Je sais. Au début ça à l’air bullshit. Ça ressemble à de la bouillie pour enfant. On te prémâche le truc pour que ton cerveau l’intègre. Pourtant c’est tout aussi important que les 3 premiers sinon le plus important.